Archives de catégorie : Les Huiles Essentielles

L’Huile Essentielle de Pamplemousse

Pamplemousse-2

Noms communs : Pamplemousse, Pamplemousse rose
Nom latin : Citrus x paradisii
Famille botanique : Rutacées
Partie distillée : Zeste
Origine (pays où l’huile essentielle est cultivée) : Pourtour méditerranéen

ATTENTION : Précaution avec le pamplemousse

L’huile essentielle de pamplemousse est photosensibilisante, il est recommandé de ne pas s’exposer au soleil après son utilisation ou son application.Elle peut également provoquer des irritations cutanées employées à l’état pur. Le test dans le creux du bras doit s’appliquer avant toute application d’huile essentielle.
Elle peut être utilisée chez les femmes enceintes de plus de 3 mois en la diluant dans une huile végétale et chez les enfants à partir de 3 ans.
Cependant, l’huile essentielle de pamplemousse peut être utilisée, sans aucun danger, en olfaction par les femmes enceintes et les enfants (à partir de 12 mois).
Précisions : Le pamplemousse doit être conservé au frais et pas plus de 3 ans à partir de sa date de production.

Les bienfaits de l’huile essentielle de pamplemousse

Propriétés et indications sur le plan physique

Stimulante digestive (et ouvrant l’appétit)
Circulatoire veineux et lymphatique, lipolytique et anti-cellulite

Autres propriétés 

Antiseptique atmosphérique
Diurétique
Drainante (foie, reins) et détoxifiante
Hypotenseuse

Indications et modes d’utilisation de l’huile essentielle de pamplemousse sur le plan physique

Bienfaits immunitaires 

Convalescence, fatigue de fin d’hiver : en diffusion et en olfaction.
Epidémies (pour l’effet antiseptique arien) : en diffusion.
Infections (bactéries, virus) : en diffusion et en inhalation, ou diluer avec une huile végétale et masser la zone concernée.
Chambre de malade, mauvaises odeurs (cuisine, cigarette) : en diffusion.

Bienfaits musculaires 

Fatigue ou tension musculaire, douleurs, crampes, courbatures, raideurs : diluer avec une huile végétale et masser la zone concernée, ou en bain en diluant quelques gouttes de pamplemousse dans une base neutre.

Bienfaits cutanés 

Cheveux gras et perte de cheveux : 2 gouttes dans le creux de la main mélangées au shampoing.
Peau fatiguée, abîmée, ridée : diluer dans une crème, une huile végétale ou un masque, ou en inhalation.
Peau grasse, congestionnée : diluer dans une crème, une huile végétale ou un masque.

Bienfaits digestifs 

Appétit (manque) : en diffusion et en olfaction (au poignet ou au-dessus du flacon).
Foie surchargé : diluer avec une huile végétale et masser la zone du foie, ou par voie interne en consultant un thérapeute au préalable.
Digestion difficile ou indigestion, ballonnements, état nauséeux : diluer avec une huile végétale et masser le ventre et les pieds, ou par voie interne en consultant un thérapeute au préalable.

Bienfaits cardio-vasculaires et circulatoires 

Circulation sanguine (cellulite, rétention d’eau, surpoids, jambes lourdes, varices) : diluer avec une huile végétale et masser les jambes en remontant (partir des chevilles) et en bain en incorporant les huiles essentielles mélangées à une base neutre, ou par voie interne en consultant un thérapeute au préalable.
Hypertension : diluer avec une huile végétale et masser le dos, ou en bain en incorporant les huiles essentielles mélangées à une base neutre, également en diffusion et en olfaction.

Bienfaits uro-génitaux 

Cystite légère : diluer avec une huile végétale et masser la zone des reins, ou en bain en incorporant les huiles essentielles mélangées à une base neutre, ou par voie interne en consultant un thérapeute au préalable.

Propriétés et indications sur le plan psycho-émotionnel

Tonique nerveuse
Positivante

Indications et modes d’utilisation de l’huile essentielle de pamplemousse sur le plan psycho-émotionnel

Angoisse et anxiété : en olfaction et en diffusion, ou dans le bain en y mettant quelques gouttes mélangées à une base neutre.
Concentration : en olfaction et en diffusion.
Créativité : en olfaction et en diffusion.
Décalage horaire : en olfaction et en diffusion.
Dépression latente, humeur vacillante, doutes et questionnements intérieurs : en olfaction et en diffusion, ou dans le bain en y mettant quelques gouttes mélangées à une base neutre.
Fatigue, manque d’entrain : en olfaction et en diffusion, ou dans le bain en y mettant quelques gouttes mélangées à une base neutre.
Pessimisme et idées sombres : en olfaction et en diffusion, ou dans le bain en y mettant quelques gouttes mélangées à une base neutre.
Surmenage (personnel ou professionnel) : en olfaction et en diffusion, ou dans le bain en y mettant quelques gouttes mélangées à une base neutre, ou en massage diluée dans une huile végétale (poignets et plantes des pieds).

Usage interne

Foie surchargé, digestion difficile, indigestion, ballonnements, état nauséeux, circulation sanguine, cystite légère.

Usage externe

Infections, fatigue, tension musculaire, douleurs, crampes, courbatures, raideurs, cheveux gras, perte de cheveux, peau fatiguée, peau abîmée, peau ridée, peau grasse, peau congestionnée, foie surchargé, digestion difficile, indigestion, ballonnements, état nauséeux, circulation sanguine, hypertension, cystite légère, angoisse, anxiété, fatigue, manque d’entrain, dépression latente, humeur vacillante, doutes, questionnements intérieurs, pessimisme, idées sombres, surmenage.

L’Huile Essentielle de Cajeput

big_cajeput

Noms communs : Cajeput, Cajeputier, Cajeput vrai
Nom latin : Melaleuca leucadendron cajuputii
Famille botanique : Myrtacées
Partie distillée : Feuille
Origine (pays où l’huile essentielle est cultivée) : Vietnam, Indonésie

ATTENTION : Précaution avec le cajeput

L’huile essentielle de cajeput est à éviter chez les femmes enceintes et les personnes sujettes à l’asthme. Elle peut être employée chez l’enfant à partir de 3 ans.

Précisions : L’huile essentielle de cajeput se rapproche de celle du Niaouli dans sa composition et dans ses bienfaits thérapeutiques.

Il convient d’être très vigilant sur sa qualité car elle est très fréquemment coupée avec des produits de synthèse.

Les bienfaits de l’huile essentielle de cajeput

Propriétés et indications sur le plan physique

Stimulante immunitaire
Anti-infectieuse et antiseptique (antibactérienne, antivirale, antifongique)
Expectorante et anticatarrhale
Protectrice et régénératrice cutanée
Radioprotectrice cutanée

Autres propriétés

Décongestionnante veineuse et tonifiante circulatoire
Anti-douleur

Indications et modes d’utilisation de l’huile essentielle de Cajeput sur le plan physique

Bienfaits immunitaires

Epidémies, chambre de malade (pour l’effet antiseptique aérien) : en diffusion
Fatigue : en application cutanée diluée avec une huile végétale, masser le dos, le long de la colonne vertébrale, les poignets, les pieds ou en olfaction
Infection virale ou bactérienne : en application cutanée diluée avec une huile végétale, masser le dos, le long de la colonne vertébrale, les poignets, les pieds ou en olfaction et en diffusion
Varicelle* : en application cutanée diluée avec une huile végétale, appliquer sur la partie concernée
Zona* : en application cutanée diluée avec une huile végétale, appliquer sur la partie concernée
* L’huile essentielle de Cajeput est proposée pour ces infections qui sont d’ordre viral, afin d’agir sur le terrain et non sur les symptômes cutanés. Pour cette raison, ces affections sont classées dans la catégorie des bienfaits immunitaires.

Bienfaits ORL et respiratoires

Bronchite : dans le cas d’une application cutanée, diluer avec une huile végétale, et masser le haut du dos et la plante des pieds ou par voie rectale, consulter un thérapeute
Grippe : dans le cas d’une application cutanée, diluer avec une huile végétale, et masser le haut du dos et la plante des pieds ou par voie rectale, consulter un thérapeute
Infection ORL et respiratoire avec mucosités : dans le cas d’une application cutanée, diluer avec une huile végétale, et masser le haut du dos et la plante des pieds ou par voie rectale, consulter un thérapeute
Laryngite : en application cutanée diluée avec une huile végétale, et masser le haut du dos et la plante des pieds
Otite : en application cutanée une goutte en massage derrière chaque oreille (pas à l’intérieur de l’oreille)
Rhinopharyngite : dans le cas d’une application cutanée, diluer avec une huile végétale, et masser le haut du dos et la plante des pieds
Sinusite : dans le cas d’une application cutanée, diluer avec une huile végétale et masser au niveau des sinus (attention aux yeux)
Toux grasse : dans le cas d’une application cutanée, diluer avec une huile végétale, et masser le haut du dos

Bienfaits cutanés

Ampoule : 1 goutte diluée avec une huile végétale, appliquée sur l’ampoule
Furoncle : 1 goutte diluée avec une huile végétale, appliquée sur le furoncle
Herpès labial : 1 goutte diluée avec une huile végétale, appliquée sur le bouton d’herpès
Peaux atone, brûlée : en application locale, diluée avec une huile végétale
Radiothérapie : en application locale diluée avec une huile végétale, et masser la partie concernée (tout de suite après la radiothérapie)
Troubles cutanés : acné, eczéma, démangeaisons, psoriasis, mycose : en application locale diluée avec une huile végétale, appliquer sur la partie concernée

Bienfaits articulaires et musculaires

Douleurs articulaires ou musculaires : en application locale, diluée avec une huile végétale, et masser la zone concernée
Rhumatismes, arthrose, arthrite : en application locale, diluée avec une huile végétale, et masser la zone concernée

Bienfaits cardio-vasculaires et circulatoires

Jambes lourdes : en application cutanée, diluée avec une huile végétale, et masser les jambes

Bienfaits génitaux et urinaires 

Herpès génital : 1 goutte diluée avec une huile végétale, appliquée sur l’herpès
Infection génitale ou urinaire : par voie interne, consulter un thérapeute

Propriétés et indications sur le plan psycho-émotionnel

Equilibrante du système nerveux central
Calmante
Stimulante

Indications et modes d’utilisation de l’huile essentielle de Cajeput sur le plan psycho-émotionnel

Angoisse et anxiété : en olfaction et en diffusion ou en application cutanée diluée avec une huile végétale, masser le dos ; diluée dans une base neutre dans le BAIN
Asthénie (et fatigue intellectuelle) : en olfaction
Concentration (favorise) : en olfaction
Confiance (manque) : en olfaction ou diluée avec une huile végétale, masser le dos ; diluée dans une base neutre dans le BAIN
Nervosité : en olfaction ou diluée avec une huile végétale, masser le dos ; diluée dans une base neutre dans le BAIN
Sommeil (troubles d’origine nerveuse)(y-compris chez l’enfant) : en olfaction
Stress : en olfaction ou en bain (5 gouttes mélangées au savon)

Usage interne

Grippe, infections ORL et respiratoires avec mucosités, infection génitale ou urinaire.

Usage externe

Fatigue, infection virale ou bactérienne, varicelle, zona, bronchite, grippe, infections ORL et respiratoires avec mucosités, laryngite, otite, rhinopharyngite, sinusite, toux grasse, ampoule, furoncle, herpès labial, peau atone ou brûlée, radiothérapie, troubles cutanée (acné, eczéma, démangeaisons, psoriasis, mycose), douleurs articulaires ou musculaires, rhumatismes, arthrose, arthrite, jambes lourdes, herpès génital, angoisse et anxiété, manque de confiance, nervosité, stress.

L’Huile Essentielle de Ciste

75392833

Noms communs : Ciste ladanifère, Labdanum, Ciste à gomme
Nom latin : Cistus ladaniferus
Famille botanique : Cistacées
Partie distillée : Tiges, feuilles, fleurs et résines
Origine (pays où l’huile essentielle est cultivée) : Espagne, Portugal, Maroc

ATTENTION : Précaution avec le ciste

L’huile essentielle de ciste peut être utilisée chez la femme enceinte de plus de 5 mois et chez l’enfant dès 1 an, mais seulement par voie cutanée et sur une zone réduite (écorchure, coupure, saignement de nez occasionnel). On peut aussi remplacer l’huile essentielle de ciste par l’huile essentielle de géranium.

En raison de la présence de cétones, il convient de ne pas utiliser l’huile essentielle de ciste à doses élevées ou répétées car elle pourrait devenir toxique pour le système nerveux.

Remarque 

Il existe différentes variétés d’huiles essentielles de ciste dont les propriétés dépendent des molécules biochimiques. On distingue notamment les cistes à fleurs blanches (dont Cistus ladaniferus décrite dans cette fiche, mais aussi Cistus monspeliensis et Cistus salviifolius) et les cistes à fleurs violettes (Cistus albidus, Cistus crispus, Cistus purpureus, Cistus creticus). En outre, la provenance des huiles essentielles influe sur la composition chimique : le ciste provenant du Portugal et d’Espagne est plus chargé en alpha-pinène (molécule décongestionnante, mucolytique, vasoconstrictrice), tandis que le ciste provenant du maroc est plus chargé en camphène (antispasmodique bronchique, stimulant des sécrétions bronchiques). Néanmoins, la présence de cétones, dans les 2 cas, amène à utiliser l’huile essentielle de ciste avec précaution, et à en exclure la diffusion.

Contre indication

Diffusion (on ne diffuse jamais des cétones), grossesse (de plus de 5 mois), enfant.

Les bienfaits de l’huile essentielle de ciste

Propriétés et indications sur le plan physique

Anti-infectieuse à large spectre (anti-bactérienne, anti-virale)
Antihémorragique
Cicatrisante

Autres propriétés 

Neurotonique et neurorégulatrice
Stimulante veineuse
Régulatrice et stimulante immunitaire

Indications et modes d’utilisation de l’huile essentielle de ciste sur le plan physique

Bienfaits immunitaires

Infection virale : diluer l’HE avec une huile végétale et masser le dos
Maladies infantiles (varicelle, scarlatine, rougeole, coqueluche…) : en olfaction ou diluée avec une huile végétale ou par voie rectale, consulter impérativement un thérapeute
Maladie auto-immune : par voie rectale et orale, consulter un thérapeute

Bienfaits cutanés

Acné : diluer avec une huile végétale ou une crème, appliquer sur les parties concernées
Boutons liés aux maladies infantiles (varicelle, scarlatine, rougeole, etc.) : diluer avec une huile végétale ou une crème, appliquer sur les parties concernées
Couperose : diluer avec une huile végétale ou une crème, appliquer sur les parties couperosées
Coupure : appliquer pure sur la coupure
Crevasse, gerçure : diluer avec une huile végétale, appliquer sur la crevasse ou la gerçure
Escarre : diluer avec une huile végétale, appliquer sur l’escarre
Herpès labial : 1 goutte diluée avec une huile végétale, appliquée sur le bouton
Plaie saignante : diluer avec une huile végétale, appliquer sur la plaie ; si plaie de petite taille, appliquer directement l’huile essentielle
Rides : diluer avec une huile végétale ou une crème, appliquer sur le visage
Peau fatiguée : diluer avec une huile végétale ou une crème, appliquer sur le visage
Saignement de nez : introduire un coton imbibé de ciste dans la narine concernée

Bienfaits uro-génitaux

Règles difficiles ou trop abondantes : MAINS diluée avec de l’huile végétale, masser le bas-ventre

Bienfaits cardio-vasculaires

Hémorroïdes : MAINS diluée avec de l’huile végétale, appliquer sur la zone concernée

Propriétés et indications sur le plan psycho-émotionnel

Relaxante et régulatrice du système nerveux

Angoisse et anxiété
Choc psychique (deuil, etc.)
Humeurs changeantes (cyclothymie)
Insomnie et troubles du sommeil
Nervosité et agitation intérieure
Stress : en bain (5 gouttes mélangées au savon)

Usage interne

Varicelle, scarlatine, rougeole, coqueluche, maladie auto-immune

Usage externe

Infection virale, maladies infantiles, maladie auto-immune, acné, boutons liés aux maladies infantiles, couperose, coupure, crevasse, gercure, escarre, herpès labial, plaie saignante, ride, peau fatiguée, saignement du nez, règles difficiles ou abondantes, hémorroïdes. Varicelle, scarlatine, rougeole, coqueluche, angoisse, anxiété, choc psychique, humeurs changeantes, insomnie, troubles du sommeil, nervosité, agitation intérieure, stress.

L’Huile Essentielle de Bois de Rose

82775780

Nom commun : Bois de rose, bois de rose du Brésil
Nom latin : Aniba rosaeodora var. amazonica
Famille botanique : Lauracées
Partie distillée : Bois
Origine (pays où l’huile essentielle est cultivée) : Amazonie, Guyane, Brésil

ATTENTION : Précaution avec le bois de rose

Le bois de rose offre une utilisation sécurisée pour les enfants dès 3 mois et les femmes enceintes de plus de 3 mois. Sa tolérance cutanée en fait également une huile essentielle majeure de la peau. Elle peut être utilisée pure et diluée (effectuer un test cutané préalable, lors de la première utilisation).

Les bienfaits de l’huile essentielle de bois de rose

Stimulation, inflammation d’un ganglion, encombrement et infection ORL des bébés, infection broncho-pulmonaire, otite des bébés, acné, brûlures légères, dermatoses, peaux fatiguées, revitalisant cutané, prévention des rides, prévention des vergetures, hypertension artérielle, palpitations, cystite des jeunes enfants, angoisse, asthénie, déprime latente, nervosité, stress, surmenage, terreur nocturne des enfants. Stimulation générale (en diffusion ou en olfaction), inflammation d’un ganglion, encombrement et infection ORL des bébés, infection broncho-pulmonaire, otite des bébés, acné, brûlures légères, dermatoses, peaux fatiguées, revitalisant cutané, prévention des rides, prévention des vergetures, hypertension artérielle, palpitations, cystite des jeunes enfants, angoisse, asthénie, déprime latente, nervosité, stress, surmenage, terreur nocturne des enfants, angoisse, asthénie, déprime latente, nervosité, stress, surmenage

Propriétés et indications sur le plan physique.

Infections urinaires et gynécologiques. 

Stimulante immunitaire

Antiseptique : bactéricide, fongicide, virucide
Huile essentielle pédiatrique : cutanée et antivirale
Action cutanée : revitalisante, régénératrice, raffermissante

Autres propriétés

Stimulante générale et positivante
Stimulante du système nerveux central

Indications et modes d’utilisation de l’huile essentielle de bois de rose sur le plan physique

Bienfaits immunitaires

Stimulante générale

Adénite (= inflammation d’un ganglion) : en application locale

Bienfaits ORL et respiratoires 

Encombrement et infection ORL des bébés (rhume, bronchite, grippe, otite, bronchiolite du nourrisson) : en application cutanée sur la colonne vertébrale et les pieds
Infection broncho-pulmonaire (bébé et adulte) : en application cutanée sur le haut du dos, de la colonne vertébrale et des pieds
Otite des bébés : en application cutanée mettre une goutte derrière les oreilles plusieurs fois par jour

Bienfaits cutanés 

Acné : en application locale
Brûlures légères : en application locale ou onction, selon la taille de la brûlure
Dermatose
Peaux fatiguées
Revitalisant cutané
Rides (en préventif) : en application cutanée, diluée à 2% dans une huile végétale
Vergetures (en préventif) : en application cutanée selon l’importance de la surface concernée

Bienfaits cardio-vasculaires et circulatoires

Tension artérielle élevée ou palpitations

Bienfaits uro-génitaux

Cystite des jeunes enfants : en application cutanée, masser le bas ventre et consulter un médecin
Infections urinaires et gynécologiques : par voie interne, consulter un thérapeute

Propriétés particulières de l’huile essentielle de bois de rose

Calmante
Euphorisante

Autres propriétés

Equilibrante nerveuse
Stimulante nerveuse

Indications et modes d’utilisation de l’huile essentielle de bois de rose sur le plan psycho-émotionnel

Angoisse
Asthénie (l’huile essentielle de bois de rose est à la fois calmante et euphorisante)
Déprime latente
Nervosité
Stress (l’huile essentielle de bois de rose est à la fois calmante et euphorisante)
Surmenage
Terreurs nocturnes des enfants : en diffusion dans la chambre (avant le coucher, sans la présence de l’enfant), une goutte sur le « doudou ».

Usage interne

Lorsque vous éprouvez une fatigue cérébrale, que vous vivez une situation de stress, que vous êtes anxieux, nerveux ou alors que vous êtes physiquement, psychiquement, intellectuellement ou sexuellement sans énergie, versez 2 gouttes d’huile essentielle de bois de rose sur 1 carré de sucre et laissez fondre dans la bouche.
Efficace également dans les cas d’angine et de troubles gynécologiques.
Répétez 4 à 6 fois par jour.

Usage externe

Confectionnez un lait de corps aromatique, relaxant, bienfaisant en versant une trentaine de gouttes d’huile essentielle de bois de rose dans 125 ml d’une crème de corps neutre.
Mêlez bien et utilisez après le bain, la douche, la piscine ou après une station au soleil.
Efficace également pour certains problèmes de peau.

Pour une lotion faciale, vous pouvez, pour obtenir un double effet, mêler deux huiles essentielles. Pour 125 ml d’huile de transport neutre (amande douce, carthame, aloès, jojoba, etc. ), ajoutez 8 gouttes d’huile essentielle de bois de rose + 8 gouttes d’une des huiles essentielles suivantes : géranium, rose ou camomille.

Pour une huile de bain relaxante et calmante qui prépare à une bonne nuit de sommeil, versez, dans 125 ml d’huile de transport neutre, 8 gouttes de chacune des huiles essentielles suivantes: bois de rose, fleurs d’oranger et géranium.

L’Huile Essentielle de Sauge

Sauge-officinale

Nom commun : Sauge sclarée
Nom latin : Salvia sclarea
Famille botanique : Lamiacées
Partie distillée : Plantes fleuries
Origine (pays où l’huile essentielle est cultivée) : Russie

ATTENTION : Précaution avec la sauge

Une huile essentielle bienfaisante en temps ordinaire peut s’avérer, en période de grossesse, toxique voire dangereuse pour l’enfant à venir. Les femmes enceintes doivent donc utiliser les huiles essentielles avec beaucoup de prudence et de circonspection.
La consommation de l’huile essentielle de sauge est contre-indiquée chez les femmes enceintes et les épileptiques, mais elle est recommandée aux femmes allaitantes, car elle favorise les montées de lait.
Les personnes dont la tension artérielle est élevée doivent éviter l’utilisation de cette huile essentielle.

L’huile essentielle de sauge sclarée est fortement déconseillée en cas de mastose, de fibrome et lors de toute pathologie cancéreuse et hormonodépendante.
Il est conseillé de ne pas utiliser la sauge sclarée en cas de consommation d’alcool.
En outre, l’action hormonale (Oestrogen-like) de la sauge sclarée doit inciter les femmes à l’éviter durant la seconde partie du cycle féminin et, par précaution, à se rapprocher de leur médecin avant toute utilisation.

Attention : la sauge sclarée (Salvia sclarea) ne doit pas être confondue avec la sauge officinale (Salvia officinalis) qui est d’un usage nettement plus délicat. En effet, cette dernière peut être abortive, neurotoxique et épileptisante. 

Les bienfaits de l’huile essentielle de sauge

Ménopause, pré-ménopause, angoisse, émotivité, déprime saisonnière, humeur vacillante, premières règles, pessimisme, sautes d’humeur, tensions relationnelles.

Propriétés et indications sur le plan physique.

Régulatrice des cycles menstruels (oestrogen-like)
Antispasmodique

Autres propriétés 

Régulatrice cutanée (sébum et transpiration)
Régulatrice de la circulation sanguine

Indications et modes d’utilisation de l’huile essentielle de sauge sclarée sur le plan physique

Bienfaits uro-génitaux 

Déséquilibres hormonaux (troubles du cycle menstruel, puberté, dysménorrhées, règles trop abondantes, douleurs menstruelles, seins douloureux, etc.) : diluer avec une huile végétale et masser le bas-ventre et/ou la partie concernée.
Ménopause et pré-ménopause et ses désagréments (bouffées de chaleur, etc.) : diluer avec une huile végétale et masser le bas-ventre, en olfaction, en diffusion, en inhalation.
Spasmes liés aux menstruations : diluer avec une huile végétale et masser le bas-ventre.

Bienfaits cutanés 

Transpiration excessive : 2 à 4 gouttes à répartir dans la paume des mains ou sous la plante des pieds (pour les mains et pieds moites) ou sous les aisselles, ou appliquer un mélange à base d’huile essentielle et d’huile végétale.
Chute des cheveux : quelques gouttes mélangées au shampoing.
Cuir chevelu gras : quelques gouttes mélangées au shampoing.
Peau grasse : quelques gouttes mélangées à une crème ou un masque.

Bienfaits cardiovasculaires et circulatoires 

Troubles circulatoires (varices, jambes lourdes, rétention d’eau, etc.) : diluer dans une huile végétale et masser les jambes en remontant vers le cœur.

Propriétés et indications sur le plan psycho-émotionnel

Tonique psychique
Relaxante nerveuse

Indications et modes d’utilisation de l’huile essentielle de sauge sclarée sur le plan psycho-émotionnel

Angoisse et émotivité : en olfaction .
Déprime saisonnière, humeur vacillante : en olfaction.
Femme (étapes liées aux règles : arrivée des règles pour la jeune-fille, ménopause pour la femme mûre) : en olfaction.
Pessimisme : en olfaction.
Sautes d’humeur (accompagnant les règles) : en olfaction.
Tensions relationnelles : en olfaction.

Usage interne

De 3 à 5 gouttes d’huile essentielle de sauge dans 250 ml de tisane ou d’eau chaude soulagent l’aérophagie, les ballonnements, les gaz intestinaux, la diarrhée, la fièvre, les nausées, les troubles gastriques et hépatiques, les troubles liés à une transpiration insuffisante, l’hypoglycémie et le diabète.
Cette tisane est particulièrement diurétique. Une cure d’une semaine par mois arrive à régulariser le cycle menstruel.

Usage externe

En gargarisme, l’huile essentielle de sauge soulage les infections des muqueuses de la bouche, les infections de la gorge, les ulcères buccaux, l’inflammation des gencives et toutes les autres affections concernant la bouche.

Versez 2 gouttes d’huile essentielle de sauge sur 1 carré desucre, 3 ou 4 fois par jour, pour surmonter les effets de la ménopause comme les états dépressifs qui lui sont imputables, l’irritabilité et les bouffées de chaleur.

Versez 6 gouttes d’huile essentielle de sauge dans de l’eau tiède et utilisez-la comme eau de friction des cheveux ou pour nettoyer la peau de votre visage et vous procurer ainsi un teint radieux.

Vous pouvez également vous faire un masque à base d’argile en utilisant cette infusion concentrée plutôt que de l’eau.
Appliquez la pâte à l’argile sur le visage et laissez une vingtaine de minutes.
Rincez à l’eau de sauge.
Un masque qui met fin aux teints jaunâtres ou grisâtres et qui combat de nombreuses maladies de peau.

En bain aromatique, l’huile essentielle de sauge soulage les douleurs menstruelles, les entorses, les piqûres d’insectes; elle augmente la libido et soigne la eucorrhée (pertes blanches).

Pour soulager les problèmes respiratoires liés à l’asthme et à d’autres affections pulmonaires (bronchite, grippe, toux, rhume), pour chasser l’angoisse, l’anxiété et, de façon générale, les états dépressifs, pour vaincre l’anémie, l’asthénie, la fatigue et la faiblesse générale, utilisez l’huile essentielle de sauge en inhalation.

L’huile essentielle de sauge dans le diffuseur contribue à chasser le stress, la déprime, la fatigue mentale, l’angoisse et favorise une meilleure respiration chez les asthmatiques.

Pour lutter contre les peaux grasses, pour soulager et guérir les problèmes d’éruptions cutanées, l’acné et autres boutons, offrez-vous un sauna facial.

L’Huile Essentielle de Camphre

00002396

Nom Botanique : Cinnamomum camphora
Partie distilées : Bois
Culture : Sauvage
Pays : Chine

ATTENTION : Précaution avec le camphre

Une huile essentielle bienfaisante en temps ordinaire peut s’avérer, en période de grossesse, toxique voire dangereuse pour l’enfant à venir. Les femmes enceintes doivent donc utiliser les huiles essentielles avec beaucoup de prudence et de circonspection.

Le camphre doit être réservé à l’usage externe car en usage interne, il risque de provoquer des troubles importants au niveau de la respiration. S’il est ingurgité, il peut même entraîner une détresse respiratoire.
À trop forte dose, le camphre est hautement toxique et peut provoquer des convulsions et des vomissements.
Les personnes souffrant d’hypertension artérielle ou de maladie cardiaque doivent s’abstenir d’employer l’huile essentielle de camphre.

Les bienfaits de l’huile essentielle de camphre

Antiseptiques et antalgiques qui guérit les coups et les contusions.
Anti-infectieuses et anti-virales en combattant les maladie infectieuses (microbiennes, virales).

Le camphre est aussi 

un analgésique,
un anti-inflammatoire,
un tonique général, qui agit contre les bronchites et adoucit les chocs traumatiques
un stimulant respiratoire et cardiaque, il dégage les crises d’asthme et d’emphysème et diminue les troubles du rythme cardiaque.

Le camphre joue un rôle préventif contre l’épidémie et calme les douleurs musculaires. Il peut soigner les difficultés respiratoires et soulage les douleurs liés aux rhumatisme.L’huile essentielle de Camphre est une très bonne huile préventive. Elle protège la voie ORL, des bronches et l’ensemble de l’arbre respiratoire. Diluée à 20% dans une huile végétale et employée ponctuellement en massage sur le thorax, elle dégage et décongestionne rapidement : c’est un excellent mucolytique et expectorant. Globalement tonifiante et stimulant doux du système imunitaire, elle écarte les risques d’infections virales.

L’huile essentielle de Camphre aide les convalescents à reprendre pied. Antalgique par la voie transcutanée, elle soulage les douleurs articulaires des sportifs, des persponnes âgées et de tous ceux qui souffrent sur le plan musculaire ou articulaire. Très salutaire quand on se sent fatigué dès le matin, elle favorise le retour au bien-être général et peut être utilisée régulièrement, diluée de 5 à 10%, pour sentir toujours en forme ou en bain aromatique à raison de 5 gouttes maximum.
Lorsqu’il est généreusement diffusée, l’arôme frais d’huile essentielle de Camphre met dans de bonnes dispositions d’esprit et purifie efficacement l’atosphère. La maison sent le propre, les lieux clos sont assainis. En simple olfaction sur un mouchoir ou sur une touche de parfumerie, l’huile essentielle de Camphre offre une impression de confort et de mieux-être immédiat.
Excellente pour déstresser en quelques secondes : elle ouvre la cage respiratoire et permet de mieux s’oxygéner.

A tous ceux qui travaillent devant un écran d’ordinateur, elle permet de se décontracter, de défatiguer la vue et de lâcher les tensions nerveuses dûes à une intense concentration.
En cosmétique naturelle, l’huile essentielle de Camphre réveille le système circulatoire. Cette huile essentielle mobilise les zones où les nodules graisseux sont stockés et peut être facilement associée à d’autres huiles essentielles dans le cadre d’un soin anti-kilos ciblé. Son fort taux de 1,8-cinéole implique un emploi raisonné et prudent auprès des personnes à tendance asthmatique.
Réservé à l’adulte à partir de 15 ans.
Synergies : Arbre à thé, Bois de rose, Camomille romaine, Cèdre, Ciste, Cyprès, Epinette bleue, Eucalyptus citronné, Eucalyptus globulus, Eucalyptus radiata, Genévrier, Gingembre, Lavande vraie, Lavande aspic, Lavandins, Myrte, Niaouli, Palo Santo, Pin sylvestre, Pistachier lentisque, Romarin Tunisie, Romarin à verbénone, Wintergreen.

Usage interne

Ne pas utiliser en usage interne.

Usage externe

Pour soulager les douleurs de la goutte, de l’arthrite, des rhumatismes, les douleurs articulaires et musculaires imputables à un effort physique, les migraines, les défaillances cardiaques, la douleur provoquée par une infection urinaire et la névralgie, massez localement l’endroit douloureux du corps avec une huile à massage faite de 60 ml d’huile de transport neutre (olive, amande douce, tournesol, etc. ) dans laquelle vous aurez versé 2 ml d’huile essentielle de camphre.

Utile aussi pour lutter contre certains problèmes de peau et des infections diverses.

Pour soulager les pieds douloureux, ajoutez quelques gouttes d’huile essentielle de camphre à l’eau du bain et laissez tremper 20 minutes.

Pour soulager les voies respiratoires en cas d’asthme ou de pneumonie, pour calmer les nerfs d’une personne excessivement stressée ou hystérique, ou pour soulager un mal de tête, inhalez ou faites inhaler, pendant une dizaine de minutes, une eau camphrée.

L’Huile Essentielle de Cannelle

cannelle_resize_diapo_w

Noms communs : Cannelle (écorce), cannelle de ceylan, cannelier vrai
Noms latin : Cinnamomum verum ou cinnamomum zeylanicum
Famille botanique : Lauracées
Partie distillée : Ecorce séchée
Origine (pays où l’huile essentielle est cultivée) : Inde, Sri-lanka, Chine, Madagascar

ATTENTION : Précaution avec la cannelle

L’huile essentielle tirée de l’écorce du cannelier étant très caustique (= décapante) pour la peau, il est impératif de toujours consulter un spécialiste avant d’envisager de la prendre en interne et de la diluer très fortement en application cutanée. Ne jamais l’appliquer pure sur la peau.

La cannelle de ceylan est contre-indiquée chez les femmes enceintes et allaitantes et chez les enfants de moins de 12 ans.

Lors d’un usage cutané, il est recommandé de l’utiliser fortement diluée, car l’huile essentielle de Cannelle de Ceylan (écorce) est très dermocaustique (= irritante). Toujours précéder l’utilisation cutanée d’un test dans le pli du coude.

Ne pas utiliser l’huile essentielle de cannelle de ceylan dans le bain et en inhalation. Lorsqu’elle est utilisée en diffusion, il convient de l’associer à des huiles essentielles plus douces (Lavande, Orange douce …) et de l’intégrer dans le mélange en très faible quantité.

La cannelle de ceylan (écorce) peut être employée dans une préparation culinaire, en respectant les dosages (maximum 1 goutte intégrée à l’issue de la cuisson ou en fin de préparation destinée à 4 personnes).

Précision : l’hydrolat de cannelle est d’une utilisation plus facile.

Remarque : Il existe différentes espèces de cannelle et des modes de distillation de l’écorce distincts, ce qui donne des huiles essentielles aux compositions variables (bien que sensiblement proches).

Les bienfaits de l’huile essentielle de cannelle

Propriétés et indications sur le plan physique

Anti-infectieuse à large spectre (antifongique, antivirale, antibactérienne, antiparasitaire)
Stimulante digestive

Autres propriétés 

Tonique générale
Stimulant du système immunitaire
Fluidifiante sanguine

Indications et modes d’utilisation de l’huile essentielle de Cannelle de Ceylan sur le plan physique

Bienfaits immunitaires 

Fatigue : en application cutanée diluée dans une huile végétale, masser le dos et les plantes de pieds ou en olfaction
Maladie tropicale (amibiase, fièvre typhoïde) : par voie interne, consulter un thérapeute

Bienfaits digestifs 

Ballonnements, aérophagie : en application cutanée diluée dans une huile végétale, masser l’abdomen ou par voie interne, consulter un thérapeute.
Colites, coliques : en application cutanée diluée dans une huile végétale, masser l’abdomen ou par voie interne, consulter un thérapeute.
Constipation : en application cutanée diluée dans une huile végétale, masser l’abdomen ou par voie interne, consulter un thérapeute.
Crampe abdominale, spasmes intestinaux : en application cutanée diluée dans une huile végétale, masser l’abdomen ou par voie interne, consulter un thérapeute.
Diarrhées infectieuses : en application cutanée diluée dans une huile végétale, masser l’abdomen ou par voie interne, consulter un thérapeute.
Digestion difficile ou lente : en application cutanée diluée dans une huile végétale, masser l’abdomen ou par voie interne, consulter un thérapeute.
Infection intestinale (streptocoque, staphylocoque, colibacille, candidose…) : par voie interne ,consulter un thérapeute.
Manque d’appétit (adulte et enfant) : en olfaction.

Bienfaits ORL et respiratoires 

Bronchite : en application cutanée diluée dans une huile végétale, masser la colonne vertébrale et les pieds ou par voie interne, consulter un thérapeute.
Grippe : en application cutanée diluée dans une huile végétale, masser la colonne vertébrale et les pieds ou par voie interne, consulter un thérapeute.
Rhume : en application cutanée diluée dans une huile végétale, masser le plexus et les voutes plantaires ou par voie interne, consulter un thérapeute.

Bienfaits uro-génitaux 

Infection urinaire (cystite…) : par voie interne, consulter un thérapeute.
Infection génitale : par voie interne, consulter un thérapeute.

Bienfaits cutanés :

Verrues : en application cutanée appliquer pure directement sur la verrue (attention : ne pas en appliquer sur la peau autour de la verrue).

Propriétés et indications sur le plan psycho-émotionnel

Tonifiante du système nerveux
Tonique sexuelle

Indications et modes d’utilisation de l’huile essentielle de Cannelle de Ceylan sur le plan psycho-émotionnel

Angoisse : en olfaction.
Asthénie physique et/ou psychique : en olfaction ou en application cutanée diluée avec une huile végétale, masser le haut du dos et les plantes de pieds.
Créativité (individuelle ou en groupe) : en olfaction.
Déprime latente, idées noires : en olfaction.
Frigidité, impuissance : en olfaction ou en application cutanée diluée dans une huile végétale, masser le bas du dos.
Inhibitions mentales : en olfaction.
Somnolence : en olfaction ou en application cutanée diluée avec une huile végétale, masser le haut du dos et les plantes de pieds.

Usage interne

Maladies tropicales, ballonnements, aérophagie, colites, coliques, crampes abdominales, spasmes intestinaux, diarrhées infectieuses, digestion lente ou difficile, infection intestinale, bronchite, grippe, rhume, infection urinaire, infection génitale.

Usage externe

Fatigue, ballonnements, aérophagie, colites, coliques, constipation, crampes abdominales, spasmes intestinaux, diarrhées infectieuses, digestion lente ou difficile, infection intestinale, bronchite, grippe, rhume, verrues, asthénie, frigidité, impuissance, somnolence.

L’Huile Essentielle de Ravintsara

ravintsara_1_1

Nom commun : Ravintsara, Camphrier de Madagascar
Nom latin : Cinnamomum camphora cineoliferum
Famille botanique : Lauracées
Partie distillée : Feuilles
Origine (pays où l’huile essentielle est cultivée) : Madagascar

ATTENTION : Précaution avec le ravintsara

L’huile essentielle de ravintsara peut être utilisée par les femmes enceintes de plus de 5 mois et les enfants dès 6 mois, sur les conseils d’un spécialiste. Cette huile essentielle est douce et bénéficie d’une grande tolérance cutanée.
Attention : ne pas confondre l’huile essentielle de ravintsara (Cinnamomum camphora) et celle de ravensare (Ravensara aromatica) dont les propriétés sont différentes.

Les bienfaits de l’huile essentielle de ravintsara

Propriétés et indications sur le plan physique

Stimulante immunitaire
Anti-infectieuse (antivirale exceptionnelle)
Expectorante

Autres propriétés 

Décongestionnante veineuse et tonifiante circulatoire
Régénératrice cutanée

Indications et modes d’utilisation de l’huile essentielle de ravintsara sur le plan physique

Bienfaits immunitaires 

Fatigue et convalescence : diluer avec une huile végétale et masser le dos, le long de la colonne vertébrale, les poignets, les pieds, également en bain diluée dans une base neutre, ou en olfaction.
Infection virale ou bactérienne : diluer avec une huile végétale, ou en olfaction et en diffusion, également par voie interne en consultant un thérapeute.
Pièce occupée par des personnes malades (bureau, chambre, etc.) (pour limiter la propagation des virus) : en diffusion, en journée (car huile essentielle tonifiante).

Bienfaits cutanés :

Furoncle : 1 goutte diluée avec une huile végétale et appliquer sur le furoncle.
Herpès labial : 1 goutte diluée avec une huile végétale et appliquer sur le bouton d’herpès.
Infections cutanées : mycose, zona, varicelle, rougeole, psoriasis, etc. : diluer avec une huile végétale.
Peaux fatiguées : diluer avec une huile végétale.
Peaux à problème : acné, cicatrice, eczéma, démangeaisons, etc. : diluer avec une huile végétale.

Bienfaits articulaires et musculaires 

Tensions musculaires, courbatures, douleurs : diluer avec une huile végétale et masser la zone concernée.

Bienfaits respiratoires et ORL 

Bronchite productive : en olfaction, en diffusion, en inhalation, ou diluer avec une huile végétale et masser le haut du dos et la plante des pieds, également par voie rectale en consultant un thérapeute au préalable.
Grippe : en olfaction, en diffusion, en inhalation, ou diluer avec une huile végétale et masser la colonne vertébrale et la plante des pieds, également en bain en diluant dans une base neutre, également par voie interne en consultant un thérapeute au préalable.
Infection ORL et respiratoire avec mucosités : en olfaction, en diffusion, en inhalation, ou diluer avec une huile végétale et masser le haut du dos et la plante des pieds, également en bain en diluant dans une base neutre, ou par voie orale et rectale en consultant un thérapeute au préalable.
Otite : déposer une légère goutte en massage derrière chaque oreille (pas à l’intérieur de l’oreille).
Nez bouché : 1 goutte à garder entre la langue et le palais (1 goutte sur la langue, puis maintenir la langue contre le palais).
Rhinopharyngite : en olfaction, en dfifusion, en inhalation, ou diluer avec une huile végétale et masser le haut du dos et la plante des pieds.
Sinusite : en olfaction, en diffusion, en inhalation, ou diluer avec une huile végétale et masser au niveau des sinus (loin des yeux).
Toux grasse : en olfaction, en diffusion, en inhalation, ou diluer avec une huile végétale et masser le haut du dos.

Bienfaits cardio-vasculaires et circulatoires 

Circulation sanguine : diluer avec une huile végétale et masser.
Varices : diluer avec une huile végétale.

Propriétés et indications sur le plan psycho-émotionnel

Stimulante du système nerveux
Energisante
Positivante

Indications et modes d’utilisation de l’huile essentielle de ravintsara sur le plan psycho-émotionnel

Angoisse et anxiété : en olfaction et en diffusion, ou dans le bain en mélangeant quelques gouttes à une base neutre.
Asthénie (et fatigue intellectuelle) : en olfaction et en diffusion, ou dans le bain en mélangeant quelques gouttes à une base neutre.
Concentration : en olfaction et en diffusion.
Confiance en soi (manque) : en olfaction et en diffusion, ou dans le bain en mélangeant quelques gouttes à une base neutre.
Convalescence : en olfaction et en diffusion, ou dans le bain en mélangeant quelques gouttes à une base neutre.
Créativité : en olfaction et en diffusion.
Déprime saisonnière, humeur vacillante : en olfaction et en diffusion, ou dans le bain en mélangeant quelques gouttes à une base neutre.
Entrain (manque), fatigue : en olfaction et en diffusion, ou dans le bain en mélangeant quelques gouttes à une base neutre.
Insomnie : en olfaction, en diffusion, en inhalation.
Pessimisme : en olfaction et en diffusion, ou dans le bain en mélangeant quelques gouttes à une base neutre.

Usage interne

Infection virale, infection bactérienne, bronchite productive, grippe.

Usage externe

Fatigue, convalescence, infection virale, infection bactérienne, furoncle, herpès labial, infections cutanées, peaux fatiguées, peaux à problème, acné, cicatrice, eczéma, démangeaisons, tensions musculaires, courbatures, douleurs, bronchite productive, grippe, infection ORL, infection respiratoire avec mucosités, otite, nez bouché, rhinopharyngite, sinusite, troux grasse, circulation sanguine, varices, angoisse, anxiété, asthénie, manque de confiance en soi, convalescence, déprime saisonnière, humeur vacillante, manque d’entrain, fatigue, pessimisme, chambre de malade, bronchite productive, grippe.

L’Huile Essentielle de Romarin

romarin

Noms communs : Encensier, herbe aux couronnes, rose des marins, rose de la mer, rose-marine.
Nom botanique : Rosmarinus officinalis, famille des labiées ou lamiacées.
Noms anglais : Rosemary.

Parties utilisées : Parties aériennes, idéalement à la floraison.
Habitat et origine : Plante vivace arbustive originaire des maquis, garrigues et rocailles du bassin méditerranéen, aujourd’hui répandue un peu partout sous les climats tempérés qui connaissent des hivers doux. La plante aime le plein soleil et tolère modérément la sécheresse. Sous les climats plus nordiques, on la traite comme une annuelle que l’on cultive par semis ou par bouturage, car elle ne résiste pas aux hivers rigoureux.

ATTENTION : Précaution avec le romarin

Certains des constituants du romarin ont un effet convulsivant et 3 cas de crise d’épilepsie reliés à une consommation excessive de romarin ont été rapportés.

Contre-indications

Jeunes enfants. Femmes enceintes. Certaines personnes ayant une hypersensibilité hépatique au romarin officinal à verbénone.

Effets indésirables

La prise de grandes quantités d’huile essentielle de romarin peut provoquer une irritation de l’estomac ou des intestins et même des dommages rénaux.
On a rapporté plusieurs cas de dermatite de contact associée au romarin ou à des produits renfermant des extraits. La prudence serait donc de mise chez les personnes à la peau sensible. En revanche, les résultats d’un essai indiquent que des crèmes à base d’extrait de romarin ont réussi à prévenir la dermatite de contact causée par un composant du savon (laurylsulfate de sodium).

Les bienfaits de l’huile essentielle de romarin

L’une des principales applications de l’huile de romarin se doit à sa capacité à lutter contre le vieillissement cutané. La mélanger avec de la menthe et l’appliquer ensuite sur la peau. Son effet est instantané et plus remarquable que celui des crèmes que l’on peut trouver dans les parfumeries. De plus, elle détend les traits et hydrate les cellules du derme, ce qui améliore l’aspect de la peau en quelques minutes ! Beaucoup de gens utilisent le romarin comme produit de beauté car ses bienfaits sont immenses ; il donne de la fraîcheur, de la souplesse et de l’éclat à la peau et il exerce un effet protecteur sur les cellules grâce à sa concentration en antioxydants.

L’huile de romarin a également des propriétés calmantes et anti-inflammatoires, et c’est pour cette raison qu’elle est souvent utilisée en médecine sportive pour masser les athlètes aux endroits où les muscles sont surchargés ou sur les zones où des lésions se sont produites. Elle améliore l’état général lorsqu’on l’applique par des mouvements circulaires et qu’elle pénètre par les pores de la peau. Elle constitue donc un bon remède pour réduire les inflammations causées par l’arthrite, par les rhumatismes ou par les hémorroïdes.

L’huile de romarin a des propriétés antiseptiques et antibiotiques : elle peut être utilisée pour désinfecter des blessures superficielles, des coupures, des égratignures, etc. Son application évitera que les bactéries ou les germes ne pénètrent dans la lésion et ne puissent l’infecter. Il s’agit d’un excellent cicatrisant qui favorise la régénération de la peau. Les blessures guérissent plus rapidement et la zone affectée ne garde pas de marques.

Depuis fort longtemps l’huile de romarin est utilisée pour améliorer l’état des cheveux, qu’ils soient gras ou secs. On peut l’utiliser en guise de shampooing ou en ajouter quelques gouttes dans son shampooing habituel pour laver toute la chevelure. Son utilisation cosmétique est de plus en plus répandue et nombreux sont les traitements capillaires, les crèmes et les lotions qui contiennent de l’extrait de romarin ou de l’huile de romarin.

Vous pouvez faire usage de l’huile essentielle de romarin comme d’un dentifrice très efficace, car elle élimine la mauvaise haleine due à une profusion de bactéries à l’intérieur de la bouche. Et de plus, elle donne une haleine fraîche et délicieuse !

L’huile de romarin peut s’utiliser pour traiter les problèmes respiratoires en faisant des inhalations ; pour soigner une congestion nasale, un rhume, une grippe ou pour traiter les allergies. On peut aussi appliquer une goutte d’huile sous chaque narine pour se déboucher le nez.

Cette huile présente un autre avantage : elle favorise l’agilité mentale, elle sert à combattre le stress et la dépression, elle diminue la tension nerveuse et l’anxiété, etc. Elle prédispose à la bonne humeur et donne de l’énergie.

Grâce à son effet stimulant et tonique, elle améliore la circulation sanguine et en même temps renforce le système immunologique ; elle nous protège en quelque sorte des maladies de l’appareil respiratoire et des maladies du système digestif ; on peut l’utiliser dans le traitement des diarrhées et de la constipation en faisant des massages sur l’estomac et sur le bas-ventre. En massant le dos, on favorise l’élimination des liquides que le corps retient, car elle a des propriétés diurétiques ; enfin, elle est salutaire pour le foie et on l’utilise dans le traitement de l’ictère.

Elle est excellente pour les femmes, car elle soulage les douleurs menstruelles ; on peut appliquer quelques gouttes d’huile de romarin sur le bas-ventre en le couvrant d’une serviette chaude pour faire augmenter la température dans cette zone. Cela sert aussi à réduire les gonflements et à soulager les maux de tête.

Si on la mélange à d’autres huiles essentielles comme l’huile essentielle d’amande, l’huile de romarin se révèle très efficace pour traiter la calvitie ou la chute des cheveux, de même que la dermatite séborrhéique. Faire de légers massages circulaires sur le cuir chevelu et laisser agir quelques minutes avant de se laver la tête.

Usage interne

Favorise la digestion, régule les lipides, améliore la circulation sanguine : cholagogue (aide à l’évacuation de la bile), antispasmodique. Diurétique : il réduit les risques de calculs rénaux ou de goutte et prévient les rhumatismes. Antistress, antifatigue : il prévient l’insomnie et permet de lutter contre le surmenage intellectuel. Effet antioxydant : contre le vieillissement cellulaire.

Usage externe

Contre les affections de la peau : infections, plaies, nettoyage de la peau et des zones génitales. Accélère la pousse des cheveux. Permet de lutter contre certains agents pathogènes : antimycosique et antibactérien. . Soulage les rhumatismes.

L’huile Essentielle de Thym

J9naNRUJ-thym-margo555-fotolia-com-s-

Nom commun : Thym vulgaire à Thuyanol
Nom latin : Thymus vulgaris thujanoliferum
Famille botanique : Lamiacées
Partie distillée : Plantes fleuries
Origine (pays où l’huile essentielle est cultivée) : Pourtour Méditerranéen

ATTENTION : Précaution avec le thym

L’huile essentielle de thym vulgaire à thuyanol est très douce d’utilisation et fait partie des thyms les mieux tolérés. Elle convient aux femmes enceintes (de plus de 3 mois) et aux enfants de plus de 3 ans.
Attention : Il existe de nombreuses catégories de thyms dont certains peuvent s’avérer très dangereux utilisés de manière incorrecte. Ainsi : le thym vulgaire à Carvacrol (thymus vulgaris sb Carvacrol) et le thym vulgaire à thymol (Thymus vulgaris sb Thymol) sont à proscrire chez les femmes enceintes, allaitantes et les enfants. Dans les autres cas, ils doivent être utilisés avec prudence et selon les conseils avisés d’un spécialiste.

Les bienfaits avec l’huile essentielle de thym

Propriétés et indications sur le plan physique

Stimulante immunitaire

Décongestionnante des voies respiratoires

Régénérante hépatocytaire

Autres propriétés :

Anti-infectieuse et antiseptique aérienne
Décongestionnante veineuse et lymphatique

Indications et modes d’utilisation de l’huile essentielle de thym à thuyanol sur le plan physique

Bienfaits immunitaires 

Fatigue : en olfaction, en diffusion, en inhalation, ou diluer avec une huile végétale et masser le dos et les plantes de pieds.
Infection virale ou bactérienne (enfants et adultes) : diluer avec une huile végétale, ou en olfaction, en diffusion, en inhalation, également par voie interne en consultant un thérapeute au préalable.
Pièce occupée par des personnes malades (bureau, chambre, etc.) (pour limiter la propagation des virus) : en diffusion.

Bienfaits ORL et respiratoires 

Angine (enfants et adultes) : diluer avec une huile végétale et appliquer sur la gorge, également par voie interne en consultant un thérapeute au préalable.
Bronchite (enfants et adultes) : en olfaction, en diffusion, en inhalation, ou diluer avec une huile végétale et masser la colonne vertébrale, le haut du dos, le thorax et la plante des pieds, également dans le bain mélangée à une base neutre, mais aussi par voie interne en consultant un thérapeute au préalable.
Encombrement ORL, mucosités (enfants et adultes) : en olfaction, en diffusion, en inhalation, ou diluer avec une huile végétale et masser la colonne vertébrale, le haut du dos, le thorax et la plante des pieds, également dans le bain mélangée à une base neutre.
Grippe : en olfaction, en diffusion, en inhalation, ou diluer avec une huile végétale, et masser la colonne vertébrale et la plante des pieds, également par voie interne en consultant un thérapeute au préalable.
Otite (enfants et adultes) : 1 à 2 gouttes en application derrière les oreilles (jamais à l’intérieur des oreilles).
Rhinopharyngite, rhinite allergique (enfants et adultes) : en olfaction, en diffusion, en inhalation, diluer avec une huile végétale et masser la colonne vertébrale et la plante des pieds, également par voie interne en consultant un thérapeute au préalable.
Sinusite (enfants et adultes) : en olfaction, en diffusion, en inhalation, ou diluer avec une huile végétale et appliquer au niveau des sinus, ou par voie interne en consultant un thérapeute au préalable.

Bienfaits cardio-vasculaires et circulatoires 

Circulation sanguine (jambes lourdes, rétention d’eau, extrémités froides, etc.) : diluer avec une huile végétale et masser la zone concernée.

Bienfaits uro-génitaux :

Infection uro-génitale (pyélonéphrite, vaginite, etc.) : par voie orale ou vaginale selon l’affection en consultant un thérapeute au préalable.

Bienfaits digestifs :

Hépatite virale : par voie orale en consultant un thérapeute au préalable.
Infection intestinale : par voie orale en consultant un thérapeute au préalable.

Propriétés et indications sur le plan psycho-émotionnel

Tonique et équilibrante du système nerveux (adultes et enfants)

Harmonisante

Indications et modes d’utilisation de l’huile essentielle de thym à thuyanol sur le plan psycho-émotionnel

Angoisse et anxiété : en olfaction, en diffusion, en inhalation.
Déprime latente : en olfaction, en diffusion, en inhalation.
Fatigue physique et psychique : en olfaction, en diffusion, en inhalation, ou diluer avec une huile végétale et masser le dos et les plantes de pieds.
Nervosité et agitation intérieure : en olfaction, en diffusion, en inhalation.
Stress : en olfaction, en diffusion, en inhalation, ou en bain (5 gouttes mélangées au savon).

Usage interne

L’ajout de 3 à 5 gouttes d’huile essentielle de thym dans 250 ml d’eau chaude ou de tisane constitue une préparation capable de soulager l’aérophagie, les crampes et les spasmes d’estomac, la diarrhée, les gaz intestinaux, les indigestions, les parasites intestinaux, la rétention d’eau, les troubles digestifs et ceux liés à une mauvaise circulation sanguine.
En cure d’une semaine, l’huile essentielle de thym, utilisée en tisane, aide à normaliser le cycle menstruel.

Usage externe

En bain aromatique, l’huile essentielle de thym aide à chasser les douleurs menstruelles, rhumatismales, musculaires et articulaires. Pour les mêmes affections, versez 12 gouttes d’huile essentielle de thym dans 125 ml d’huile d’amande douce et utilisez comme huile à massage.

En inhalation, l’huile essentielle de thym soulage les affections des voies respiratoires, la bronchite, la congestion nasale, la grippe, la sinusite, le rhume, la toux, etc. En outre, elle aide à vaincre la fatigue mentale et physique, le manque d’énergie, l’anémie et l’asthénie.

En compresses, cette huile essentielle soulage les contusions et la douleur imputable aux piqûres d’insectes et elle guérit les écorchures.

Versez 2 ou 3 gouttes d’huile essentielle de thym sur 1 carré de sucre ou dans 15 ml de miel pour un excellent remède contre la tiédeur sexuelle, la frigidité et l’impuissance.

Voici un bain de pieds pour relaxer les oignons, les ongles incarnés ou pour chasser les mauvaises odeurs provoquées par une transpiration excessive: dans un gros chaudron, faites chauffer 4 litres d’eau avec 2 bottes de thym frais. Laissez mijoter une dizaine de minutes. Laissez tiédit puis ajoutez 20 gouttes d’huile essentielle de thym et plongez vos pieds douloureux dans ce bain bienfaisant. Laissez tremper de 20 à 30 minutes.

Pour lutter contre les infections buccales, les infections de gencives ou tout simplement pour vous débarrasser d’une mauvaise haleine, faites une infusion de thym, ajoutez-y quelques gouttes d’huile essentielle de thym et gargarisez-vous avec cette préparation thérapeutique de bon goût, plusieurs fois par jour.